HERMES

Federación Internacional de Comunicadores Populares

LE CORONAVIRUS, NE DEPASSE PAS ENCORE LES MORTS DE FAIM

Le nombre des infecte par coronavirus dans le monde a dépassé 5.000.500, ce jeudi 21 mai, selon les dernières données fournies par l'Université Johns Hopkins, qui indiquent qu'un total de 330.000, personnes ont été décèdes par le Covid-19.

Ce n'est que lorsque les pays riches souffrent de misère que le monde est alerté, jusqu'à ce que l'église crie à Dieu de venir les sauver.

Les nouvelles données confirment que la faim a augmenté dans de nombreux pays dont les économies sont entrées dans une phase de décélération ou de contraction. La plupart des pays 65 sur 77, qui ont connu une augmentation de la sous-alimentation entre 2011 et 2017 ont connu simultanément des épisodes de ralentissement ou d'affaiblissement de l'économie. Étonnamment, dans la plupart des cas, il ne s'agissait pas de pays à faible revenu, mais de pays à revenu intermédiaire, indique le document de Sanchez Castillo, expert de la FAO.

Sanchez, met également en évidence un autre aspect du système économique actuel qui cause la faim : les inégalités : "les inégalités de revenus et les inégalités d'accès aux actifs productifs, tels que la terre, le capital, les crédits, etc. ... et l'accès aux services de base, tels que la santé.

Dans les pays où il y a eu une croissance économique, cette croissance n'atteint pas les plus pauvres afin qu'ils puissent réduire leurs problèmes de faim et d'insécurité alimentaire. »

Environ 17,2% de la population mondiale, quelque 1,3 milliard de personnes ont connu des niveaux modérés d'insécurité alimentaire. Cela signifie qu'ils n'ont pas régulièrement accès à des aliments sûrs, nutritifs et suffisants : même s'ils ne souffrent pas nécessairement de la faim, ils sont plus exposés à diverses formes de malnutrition et de mauvaise santé.

Les pays européens vendent des armes mais ne fournissent ni nourriture ni éducation.

"Si vous combinez des niveaux d'insécurité alimentaire modérés et graves, l'estimation s'élève à 26,4% de la population mondiale ou à un total d'environ 2.000 millions de personnes", ont indiqué les experts de l'Organisation.

Les guerres des pays néolibéraux

L'ONU estime 233.000 décès pour la guerre au Yémen, qui près de la moitié des enfants de moins de 5 ans sont morts.

Une récente évaluation de l'impact de la guerre par les Nations Unies, au Yémen porte les pertes économiques du pays à 89 milliards de dollars, à la fin de l'année en cours, et prédit la mort violente de 482.000 personnes si la guerre continue, au début à partir de 2022.

À la fin de cette année, quelque 233.000 personnes auront perdu la vie dans le conflit au Yémen, parrainé et financé par le régime saoudien. Parmi eux, 140.000 seront des enfants de moins de cinq ans. Ce sont les données dévastatrices que le rapport commandé par l'Organisation des Nations Unies (ONU) au professeur de l'Université de Denver et expert de son école d'études internationales, Josef Korbel, offre et a été révélées au début de ce mois de mai de 2019. Sans considérer que chaque jour 8.500 enfants meurent de faim dans le monde, ce qui arrive a presque 3 Millions des enfants. Nous sommes très des chiffres qui nous donnent pour les pays néolibéraux. 

CAUSES DE LA DIFFUSION DES CORONAVIRUS DANS LES PAYS NEOLIBERAUX.

Privilégier l'économie au lieu de la santé, privatiser les hôpitaux, les maternités, les services d'urgence, etc. Dans la plupart des pays européens, il n'y a pas de défense médicale à la hauteur de cette guerre comme l'appelle Macron.

En Angleterre ; Le National Health Service (NHS).

Depuis 2017, des dizaines de milliers de personnes sont descendues dans la rue pour dénoncer les problèmes qui menacent l'un des systèmes de santé les plus prestigieux du monde.

En 2018, encore une fois, dans le cadre du 70e anniversaire de sa création, des manifestations ont de nouveau éclaté.

Les conclusions du rapport de plus de 3000 pages du magistrat Robert Francis, qui a tiré le scandale le plus grossier de l'hôpital géré par le «Mid Staffordshire Trust» au Royaume-Uni, sont dévastatrices: le système de santé privilégie l'intérêt des entreprises et la rentabilité économique. au-dessus de l'intérêt des patients. Chaque centre doit atteindre des objectifs économiques et sanitaires, accordant une importance particulière dans ce dernier point à la lutte contre les infections hospitalières. Ce modèle a permis à bon nombre de fiducies de se spécialiser afin de bénéficier d'économies d'échelle, au détriment d'une meilleure couverture sanitaire.

"Les scientifiques critiquent le fait que nous attendons trop longtemps." Ils craignent que le Royaume-Uni soit encore plus touché que l'Italie. Le nombre élevé de cas non signalés suggère un nombre multiplié d'infections proportionnellement au rapport officiel ", rapporte la télévision suisse.

Le berceau du néolibéralisme; Pourquoi les USA «échoue» dans sa façon de combattre covid-19 et révèle son système de santé

Le système de santé américain tue: 25% de la population n'a pas les moyens de se faire soigner

  D'après une enquête menée par Gallup en décembre 2019, il apparaît que 25% des Américains reconnaissent qu'ils ou un membre de leur famille ont reporté une visite chez le médecin pour une maladie grave car ils ne peuvent pas se permettre le coût élevé de la visite, et 33% ont reporté la visite en raison de maladies moins graves.

Une étude réalisée par la Société du cancer des États en mai 2019 a montré que 56% des adultes du pays déclarent avoir une sorte de difficulté à payer leurs factures médicales. Les experts préviennent que ce problème augmentera si les mesures nécessaires ne sont pas prises.

La triste réalité du continent africain, un député français pendant les attentat en France  qu'il sentait attaqué et a dit ; "C'est l'humanité qu'ils attaquent", comme si l'humanité n'était qu'en Europe seulement.

Le Dr Robin Yabroff, auteur principal de l'étude, note que ces résultats sont cohérents avec de nombreuses autres études qui ont montré que les Américains ont du mal à payer leurs factures médicales.

Selon une étude de 2017, les États-Unis se classent au 24e rang mondial pour les objectifs de santé publique fixés par les Nations Unies.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a souligné que la menace et l'enfermement de Covid-19 causent un fort impact psychologique sur les sociétés qui doit être traité par des "mesures imaginatives". "L'isolement, l'éloignement physique, la fermeture des écoles et des lieux de travail sont des défis qui nous touchent, et il est naturel de ressentir du stress, de l'anxiété, de la peur et de la solitude en ce moment", a déclaré le chef de OMS pour l'Europe Hans Kluge.

Guillermo Saavedra 

Vistas: 10674

Comentario

¡Tienes que ser miembro de HERMES para agregar comentarios!

Únete a HERMES

Foro

La destructora guerra económica endógena en Venezuela.

Por: Freddy Marcial Ramos.17/08/19Respetables lectoras y lectores.        Lo que está ocurriendo económicamente en el seno de las familias que integran a la sociedad económicamente vulnerable venezolanas, fundamentalmente en los grupos familiares…Continuar

Etiquetas: En tiempos de revolución y transformación social, la ética y la moral son impresindibles

Iniciada por Freddy Marcial Ago 31, 2019.

La Burguesía colombiana cipaya del Gob. Imperial de EUA obliga el desafortunado resurgir de las FARC-EP.

Por: Freddy Marcial Ramos30/06/2019Respetables lectoras y lectores.La interminable “Guerra civil simulada colombiana”, continua transitando el fatídico camino de la constante violación de los Derechos Humanos fundamentales del humilde pueblo hermano…Continuar

Etiquetas: En tiempos de revolución y transformación social, la ética y la moral son impresindibles

Iniciada por Freddy Marcial Ago 30, 2019.

HERMES Internacional

          Quienes somos 

Somos un grupo de mujeres y hombres que divulgamos la verdad. Lo hacemos benévolamente para llevar la luz  e informar, cosa que no hacen los grandes medios de la comunicación.

© 2020   Creada por Roberto Domínguez.   Con tecnología de

Informar un problema  |  Términos de servicio